Plurilinguisme : effets linguistiques, enjeux sociaux

Animé par Stefano Manfredi (CNRS, SeDyL) et Isabelle Léglise (CNRS, SeDyL)

L’objectif de ce séminaire est de permettre aux étudiants de M1 et M2 d’aborder et de comprendre différents aspects du multilinguisme. En essayant de développer les capacités d’analyse et le sens critique des étudiants, le séminaire vise à introduire l’étude du contact de langues dans différentes situations au travers de deux perspectives : la linguistique du contact et la sociolinguistique du multilinguisme. Il aborde en particulier l’émergence de nouvelles variétés, les dynamiques synchroniques du contact de langues, les restructurations et changements linguistiques, les phénomènes de code-switching, poly ou translanguaging et les méthodes pour le traitement de données plurilingues.

Second semestre, les jeudi matins aux dates ci-dessous de 9h30 à 12h30. En raison du grand nombre d’étudiants inscrits, le séminaire a lieu par zoom : https://zoom.us/j/92092690956
Dates du séminaire en 2021-2022 :  27 janvier 2022, 3, 10 et 17 février, 10 et 17 mars, 7 et 14 avril

Le séminaire est ouvert aux étudiant.e.s du master Sciences du langage cohabilité INALCO- Paris 3 sous le double code SDLB430e (INALCO)ou LGE4B02C (Paris 3 Sorbonne Nouvelle)L’évaluation est proposée sous forme d’exposé oral critique en M1 et sous forme de compte-rendu critique à l’écrit en M2.

Le séminaire reprend le 27 janvier 2022

Modalités d’évaluation (toutes les ressources sont à la disposition des étudiant.e.s, en ligne)

Références bibliographiques

  • Auer, P. 1999. From Code-switching via Language Mixing to Fused Lects: Toward a Dynamic Typology of Bilingual Speech. International Journal of Bilingualism 3 (4): 309-322
  • Deumert A. 2011. Multilingualism. In The Cambridge Handbook of Sociolinguistics, Meshtrie, R. (dir.). Cambridge University Press, 261-282
  • Hall, K. & C. Nilep 2015. Code-Switching, Identity, and Globalization. In D. Tannen, H. E. Hamilton & D. Schiffrin (dir.), The Handbook of Discourse Analysis. John Wiley. 597 -619
  • Jørgensen, J. et al. (2011). Polylanguaging in Superdiversity. Diversities, 13:2, 23-37.
  • Léglise, I. et S. Alby, 2013. Les corpus plurilingues, entre linguistique de corpus et linguistique du contact. Faits de Langues, 41: 95–122.
  • Winford, D. 2013. Social factors in contact languages. In P. Bakker et Y. Matras (dir.), Contact Languages. Mouton de Gruyter, 363-416.

Prochaines séances

Programme 2022

14 avril 2022 —9h30 - 12h30

Resp.  I. Léglise et S. Manfredi
De 9h30 à 12h30

Le séminaire est tenu via zoom